Caucasian IT engineer activating digital database server room with tablet. Bearded specialist inspecting rack internet servers at data center computer security. Zoom out.

Votre technologie est peut-être dépassée, le saviez-vous?

Croulez-vous sous les demandes internes? Votre équipe de support informatique est-elle submergée? Arrivez-vous toujours à livrer auprès de vos clients? Vos employés sont-ils frustrés? 

Très souvent, ces situations sont liées à des outils qui ne sont plus adéquats ou à une technologie vieillissante qui ne répond plus aux besoins changeants de l’entreprise. Éric De Carufel, Directeur des technologies et associé chez Done, vous avise sur le sujet pour maintenir votre entreprise compétitive sur le marché. Découvrez les risques et conséquences d’une technologie vieillissante pour une entreprise, et comment y remédier.

 

Ne perdez pas du terrain face à vos compétiteurs.

Premièrement il y a des signes qui ne trompent pas : la lenteur du système qui n’arrive plus à fournir, des tâches de moins en moins automatisées, une mauvaise gestion des priorités, un mauvais suivi des billets et une frustration grandissante au sein de votre équipe…  En résulte un impact négatif sur vos résultats et la qualité de vos services qui viennent entacher la satisfaction de vos clients. 

En vous appuyant sur une technologie peu fiable et vieillissante, vous mettez en péril l’activité de votre entreprise en l’exposant à de grands dangers. Être conscient du potentiel de votre service et l’optimiser pour répondre aux défis de votre équipe est d’une grande valeur en informatique. 

Remplacer votre outil archaïque ou désuet est une façon d’investir dans la qualité de vos services et dans l’amélioration de la satisfaction client. 

 

Des investissements technologiques accélérés ou ralentis par la pandémie.

En raison de la pandémie, beaucoup d’entreprises ont décidé d’investir dans des solutions infonuagiques ou des solutions d’infrastructure pour assurer leur activité, alors que d’autres organisations ont décidé de ralentir leur investissement pour ce genre de solutions. 

Les solutions infonuagiques, hissées au premier rang des priorités pour les entreprises, s’expliquent par la hausse du télétravail, mais également la volonté de posséder des structures adéquates, fiables et accessibles à tous en tout temps. 

Moderniser sa technologie permet assurément de dégager un avantage concurrentiel, mais joue également un rôle de rétention pour vos talents.  Un élément indispensable lorsqu’on évolue dans un secteur ultra compétitif. Il est donc important de voir l’acquisition d’une nouvelle solution logicielle comme un investissement et non comme une dépense. 

« En tant qu’acteur majeur sur le marché, nous ne pouvons qu’encourager les entreprises à maintenir à jour leurs outils technologiques. Nous aidons nos clients à moderniser leurs logiciels de gestion en plus de passer à l’infonuagique. », explique Éric De Carufel. 

Cependant, il y a encore beaucoup d’entreprises qui estiment que la mise à jour de leur outil technologique ne constitue pas une solution pour leur organisation. À défaut, elles s’exposent à davantage de risques comme la paralysie de leur système d’exploitation dû à un vieux serveur qui ne redémarre plus, un logiciel devenu obsolète, non supporté par les nouveaux systèmes d’exploitation ou pire encore exposé à des risques de cyberattaques. 

 

Est-ce que vos utilisateurs se plaignent de votre système ? 

La lenteur de votre système, ses limitations ou encore le fait d’avoir recours à davantage de travail manuel sont autant de critères de satisfaction auprès de vos clients. Ces derniers seront sans pitié si votre solution ne répond plus à leur besoin. Il est alors impératif de mettre à jour vos outils technologiques. Tout le monde connaît l’adage, un client qui n’est pas satisfait est un client qui ira chez votre concurrent et si ce client est à l’interne, cela risque de créer quelques situations dont vous vous passeriez volontiers…

Chez Done, notre expertise nous permet d’intervenir à différents niveaux pour maintenir votre technologie à jour. « Nous avons amélioré l’expérience utilisateur pour un de nos clients, en facilitant l’utilisation par une nouvelle façon de saisir l’information tout en limitant certaines fonctions pour éviter les erreurs que le système existant aurait laissé passer. », souligne Éric De Carufel.

Êtes-vous préoccupé par la perte de temps et d’argent ?

Alors que l’ensemble des organisations reconnaissent la nécessité de maintenir leurs technologies à jour, elles sont confrontées à la réalité budgétaire et aux fausses idées reçues pour aller de l’avant.

Mettre à jour son logiciel ou son système informatique requiert beaucoup de temps et d’argent. Bien que cette idée soit largement répandue dans l’esprit des directeurs TI, il est important de nuancer que l’entretien d’un système désuet (qui risque de briser à tout moment et donc de rajouter des coûts additionnels), est lui aussi très coûteux. Dans les deux cas, il est préférable d’investir de l’argent pour se maintenir à jour et gagner en temps d’exécution. Et on ne vous parle même pas de la difficulté de trouver de la main-d’œuvre qualifiée pour travailler sur des anciennes technologies… Autrement dit, investissez votre argent là où cela rapporte.

Serez-vous le prochain à être victime de piratage ?

Les fuites de données ont fait les choux gras de la presse mettant en péril des entreprises de renom. Il n’y a qu’à regarder le scandale avec Desjardins et l’impact sur l’image et la réputation de l’entreprise auprès de leurs clients pour se rendre compte de la gravité de la situation. Pour éviter ce scénario ou d’éventuelles cyberattaques, il est important de mettre à jour son système informatique et de se conformer aux normes de protection (General Data Protection Regulation) qui ne cessent d’évoluer. « Face à cette hausse de risque, nous accompagnons de nombreuses entreprises pour améliorer la sécurité de leur base de données afin de limiter les accès via l’intégration d’une encryption des données par certificat et le caviardage des données de test pour éviter les fuites d’information sensible. », explique Éric.  

La crise que nous traversons a vu le télétravail se démocratiser et les risques liés à la sécurité fragilisent grandement les entreprises. Selon un sondage réalisé par Léger, alors que le télétravail exacerbe les risques liés à la sécurité (cybermenaces, protection des données, etc.), seulement 25 % des organisations sondées planifient des investissements technologiques dans les deux prochaines années, une baisse de 42 % par rapport à 2019.

Ma solution est-elle en bonne santé?

Ayant pour objectif de vous aider à mieux évaluer votre solution, nous avons mis en place un questionnaire simple et rapide – qui prend seulement quelques minutes à remplir. Ceci nous permettra de mieux comprendre vos enjeux technologiques pour pouvoir ensuite vous fournir des pistes de solutions.

Cliquer ici pour évaluer votre solution

 

Dans tous les cas, le plus important est de trouver un partenaire d’affaires qui, non seulement est à l’affût des nouvelles tendances technologiques, mais qui possède également une connaissance vaste et complète pour évaluer toutes alternatives possibles et prendre les meilleures décisions quant à l’avenir de votre solution. S’assurer de choisir une technologie viable, basée sur votre réalité et vos besoins d’affaires, vous permettra d’obtenir les résultats escomptés et sera bénéfique pour votre organisation.

Si pour vous cet article évoque votre réalité, vous avez frappé à la bonne porte. Dans le cas contraire, tant mieux, mais soyez prévoyant pour éviter d’être mal pris! N’attendez pas qu’il soit trop tard et que le bateau prenne l’eau de toute part pour agir. 

Chez Done, nous sommes en mesure de vous accompagner dans le déploiement ou la mise à jour de vos outils technologiques. N’hésitez pas à nous contacter ou à répondre à notre questionnaire gratuit d’auto-évaluation pour réaliser un audit technologique rapidement.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *